Calek Banner
Ardèche, France

Andrea Calek

Stephana & Andrea

Parti de République Tchèque et après avoir roulé sa bosse du Rhône au Sud de la France, Andrea Calek pose ses valises en Ardèche avec sa compagne Stephana Nicolescu, à Alba-la-Romaine, où il rachète quelques vignes à Gérald Oustric du Mazel. Vins vivants et expressifs, ils se démarquent par leur élégante légèreté…

Calek Square

Andrea Calek en un clin d'oeil

PaysFrance
RégionArdèche
VillageAlba-la-Romaine
Cépages cultivésMerlot, Syrah, Chardonnay, Viognier
Premier millésime2007
Surface5 hectares
Nos coups de coeurBlanc, A Toi Nous II

Le bohème tchèque 

Né en République Tchèque, Andrea découvre que l’on peut faire du vin en ajoutant du sucre au jus des fruits du jardin de sa grand-mère et en laissant le tout fermenter… 

Arrivé en France pour la première à la fin des années 1980, à la chute du rideau de fer, Andrea Calek, ancien soldat parachutiste cherchant à fuir le service militaire, tombe amoureux de ce pays où coule le bon vin, et fera tout pour revenir s’y établir. A son retour, il tombe par hasard sur le Gang des Quatre, en Beaujolais, et c’est le travail de Marcel Lapierre et Guy Breton qui l’inspirent à poursuivre la voie de l’agriculture biologique et biodynamique.

Des études à Carpentras puis à Lyon, un passage par le Rhône, chez les frères Rohel, et la Provence au Domaine Hauvette où il assiste Dominique dans la conversion du domain à l’agriculture biologique, puis Andrea pose ses valises en Ardèche, où il se forme au côté de Gérald Oustric, le “pape” local en matière de vins natures, au domaine du Mazel. Valvignères est la terre de prédilection de nombreux vignerons, comme Anders Frederik Steen, Sylvain Bock ou Oustric, mais Andrea décide de s’établir lui sur une colline voisine, près d’Alba La Romaine.

Il rachète 5 hectares de vignes à la famille Oustric et s’installe en 2007, finalement rejoint par sa compagne Stephana Nicolescu en 2016. Avec son côté un peu punk et des faux airs de star des grandes années hollywoodiennes, c’est un personnage qui détonne et qui sait canaliser toute son énergie pour façonner de sublimes jus, sans compromis. Adepte de l’hyper naturel, aucuns intrants ni sulfites ne sont tolérés par Andrea dans ses vinifications, préférant que le climat et les raisins, propres à chaque millésime, puissent s’exprimer librement. Il favorise la macération carbonique et les élevages courts sur des cuvées rapidement prêtes à boire, un peu à l’image d’un vin nouveau. Puis d’autres, plus complexe, sont élevées en barriques, pour en faire de vrais vins de garde, au potentiel époustouflant.

Travaillant principalement avec la Syrah, la Grenache et le Merlot pour les rouges, Calek expérimente avec d’autres cépages comme le Viognier et le Chardonnay dont il produit des blancs d’une rare fraîcheur pour ce climat du Sud de la France. Favorable aux macérations carboniques, si elles ne “masquent pas le terroir et la typicité”, Andrea produit des vins vrais, gouleyants, exprimant leur lieu d’origine tout en subtilité et en fraîcheur, et avec une élégante légèreté. Des vins à déguster non pas par idéologie ou militantisme, insistent-ils, mais des vins à boire parce qu’ils nous plaisent !

Andrea Calek - la gamme complète

Suivez la voiture blanche…

Tu sors d’Alba-la-Romaine, puis quand tu vois la voiture blanche, c’est là…” voici les instructions reçues d’Andrea la première fois que l’on est allé le rencontrer. Et en effet, cette voiture blanche est bien fameuse ! Un vestige de Citroën CX qui sert presque plus de mascotte qu’autre chose, et que l’on a tous déjà vu en photo ici ou là, symbole d’une visite chez Andrea comme d’autres photographient la Tour Eiffel à Paris…

Le village d'Alba-la-Romaine, en France

Voir les news